Quid de ma licence « gratuite » Windows 10 ?

I. Présentation

 

Paisible utilisateur de Windows 7 ou 8, vous avez peut être cédé à la tentation de passer à Windows 10, dans un premier temps pour voir 😀 . Et puis après plusieurs semaines, vous commencez à apprécier ce nouveau système. La propagande Microsoft aura bien fait son office (sans mauvais jeu de mots 😀  …) Maintenant, il vous reste un peu moins d’un an pour prendre votre décision, mais après tout, si Windows 10 vous plait, pourquoi s’en priver si c’est gratuit ?

Mais qu’est-ce qui se passe si vous devez réinstaller votre système ? Vous ne disposez d’aucune clé d’activation, du moins pas celle de Windows 10, et vous n’imaginez pas réinstaller votre ancien système pour faire ensuite une mise à jour !….

 

II. Explications

Rassurez-vous, si vous avez bénéficié de la mise à jour gratuite de Windows 10 à partir d’un système Windows 7 ou Windows 8.1 déjà activé,  vous serez en mesure de réinstaller directement Windows 10 sur ce même ordinateur à tout moment.

Je vous encourage à créer votre propre média de réinstallation sans plus tarder, en vous reportant au besoin sur mon article  http://www.it-connect.fr/installation-de-windows-10-et-premier-contact/

En fait, lorsque vous avez effectué votre mise à jour, l’offre de migration gratuite vers Windows 10 a automatiquement été transmise aux serveurs d’activation de Microsoft. Ces derniers ont stocké l’identification unique de votre matériel dans leurs bases de données.

J’ai effectivement tenté une « fresh install » de Windows 10, sur mon PC migré, et à l’issue de cette installation puis d’une connexion sur Internet, la licence était de nouveau activée. C’est magique, non ?

On peut donc considérer que la licence gratuite de Windows 10 expirera avec votre matériel mais je pense (pour ne pas avoir réellement essayé) qu’il reste possible de contacter le support Microsoft par téléphone, si jamais vous étiez amené à changer un organe majeur de votre ordinateur d’ici là … Je vous invite donc à conserver précieusement la clé du système d’origine, inscrite sur le boitier du PC ou celui du coffret DVD de votre système précédent.

 

III. Conclusion

Je précise toutefois que cet article ne concerne que les particuliers, bénéficiant d’une licence fabriquant (OEM) ou vendue au détail (Retail).

En effet, ne rêvons pas, cette gratuité ne concerne pas les entreprises qui devront continuer à s’acquitter de  leurs licences en volume. Vous n’imaginiez tout de même pas que la firme Microsoft allait cesser ces activités lucratives 😉

Concernant les particuliers, je soupçonne que Microsoft envisage de précipiter dans les oubliettes, toutes les versions antérieures à Windows 10, et ce le plus rapidement possible. Mais ce n’est que mon humble avis, l’avenir nous le dira.

Bien à vous.

Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *